LES DIFFERENTS SPORTS DU PENTATHLON MODERNE

L’escrime

Ses valeurs

Le respect de l’autre, le respect des règles et le courage sont des valeurs primordiales de l’escrime : les tireurs se saluent avant l’assaut, et puis une fois l’assaut terminé ils se remercient l’un l’autre et se serrent la main avant de se quitter. D’ailleurs si l’un des tireurs ne respecte pas cette règle (jette son masque, ne salue pas son adversaire, etc.) il risque une exclusion pour toute la saison.

La maîtrise de soi et la créativité sont également à la base de ce sport. Lors d’un assaut, des qualités d’anticipation, d’élaboration d’un projet tactique de précision sont sollicitées en permanence.

Ses compétences physiques

L’escrime exige, et contribue à, une grande souplesse, l’acquisition de réflexes, une flexibilité et une rapidité dans tous les mouvements. La coordination inter-segmentaire, une grande force statique et explosive au niveau des membres inférieurs associés à de l’endurance, font de l’escrime de compétition l’une des activités sportives les plus éprouvantes.

Dans le pentathlon Moderne

Le règlement :

Il s’agit d’une épreuve d’épée durant laquelle l’on affronte tous les autres concurrents. Les assauts durent 1 minute maximum. Le premier qui touche, a gagné. C’est l’une des épreuves qui rapporte le plus de points.

L’équitation

Ses valeurs

La particularité de l’équitation est la rencontre entre l’Homme et le cheval. Elle se pratique avec un autre être vivant qu’il faut soigner et écouter, associant responsabilité et douceur. Que se soit pour les concours de dressage ou de sauts d’obstacles, la confiance entre l’animal et l’Homme est essentielle. On observe une sensation de liberté.

Grâce au travail avec un autre animal, se développe la patience, c’est un autre être vivant que l’on doit apprivoiser et que l’on ne peut pas commander à sa guise.  Il faut savoir se maîtriser soi mais également maîtriser le cheval. Cela implique de posséder une discipline et une rigueur accompagné par le goût de l’effort.

Ses compétences physiques

Souvent décriée comme discipline peu sportive, décrite comme “n’étant pas un vrai sport”, l’équitation nécessite en réalité de vrais capacités physiques. C’est principalement l’équilibre qui est mis en jeu, et pour cela il est demandé d’avoir une force physique dans les jambes et également dans les bras, associé par un gainage et de la coordination.

Dans le pentathlon Moderne

Le règlement :

Pour pouvoir pratiquer l’équitation au pentathlon moderne, il est nécessaire de posséder le galop 6 CSO (Course de Sauts d’Obstacles) de la FFEquitation ou d’une certification d’équitation en pentathlon moderne. L’épreuve est constituée d’un parcours de sauts d’obstacle avec une attribution des chevaux par tirage au sort.

La natation

Ses valeurs

La particularité de la natation est d’être confronté à un autre élément que l’air, en étant plongé dans l’eau, on est confronté à de nouvelles propriétés. Plongé dans un autre monde, on se retrouve face à soi-même. La confiance en soi se développe donc tout au long de la pratique., tout comme l’autonomie.

La natation implique un engagement total qui permettra de ne pas sourciller face à l’effort, la difficulté de la discipline demande de la technique, une maîtrise de soi ainsi que de la persévérance.

Ses compétences physiques

Bien que ce soit un sport moins traumatisant car sans contact avec le sol, la natation engage la totalité des muscles du corps, qui se retrouvent opposés à la force de l’eau. C’est aussi un bon exercice qui concilie le cardio et l’endurance.

Dans le pentathlon Moderne

Le règlement :

Il s’agit d’une épreuve de nage libre qui peut être effectuée en bassin de 25 ou 50 mètres. La vidéo est recommandée pour l’arbitrage.

La course

Ses valeurs

On se retrouve souvent pendant la course face à soi-même, cela donne d’une part un sentiment de liberté, et d’autre part une obligation de se dépasser.

La course nous force à l’humilité, à se dépasser, mais exige également une connaissance de soi-même.

Ses compétences physiques

La course s’appuie sur les muscles de la jambe bien sûr, mais également sur le gainage du coureur et sa lucidité. Discipline de cardio par excellence, elle sait se diversifier, en permettant de travailler aussi bien l’endurance avec la course de fond, que la rapidité avec le sprint.

Dans le pentathlon Moderne

Le règlement :

Après un échauffement de plusieurs minutes, les athlètes partent pour l’épreuve combinée du laser-run, qui est souvent la dernière épreuve du pentathlon moderne. La course est un élément clef, la distance peut être de 400 ou de 800 mètres, selon le niveau. Le premier a passé la ligne d’arrivée gagne. Une course rapide et contrôlée est nécessaire pour atteindre la victoire.

Le tir

Ses valeurs

Le tir est accessible à tous, à tous âges et quelques soient ses capacités physiques. La clef est l’équilibre entre le corps et l’esprit, associer vitesse et concentration. Le code du tireur est la marque du respect qui est ancrée dans ce sport.

Le tir impose la maîtrise de soi et de son corps, de contrôler chacun de ses mouvements, une autonomie dans l’apprentissage, et une gestion du stress en compétition.

Ses compétences physiques

Afin d’obtenir une stabilité au plus proche de la perfection, un gainage et une musculature de l’épaule sont nécessaires. Mais cela n’est rien s’il n’est pas associé à une coordination oculomotrice, il faut que le corps soit en parfaite harmonie avec ce que l’œil voit et vise.

Dans le pentathlon Moderne

Le règlement :

Pendant l’échauffement, le pentathlète doit vérifier l’état de fonctionnement du matériel (pistolet-cible). Le tir dans le laser-run est un tir au pistolet laser à 5 ou 10 mètres selon la catégorie d’âge, dont le but est d’allumer cinq LEDS sur une cible. Chaque tireur a un poste de tir attribué devant lequel il doit retourner à chaque tour.

Le Pentathlon Moderne : 5 sports en 1

Le départ du laser run est donné sous forme de handicap start : les athlètes prennent le départ du laser run à des intervalles de temps établies en fonction du nombre de points attribués et cumulés à l’issue des épreuves de natation, d’escrime et d’équitation. Le/la première à franchir la ligne d’arrivée à la fin de la dernière session de course est le/la vainqueur.